Voilà c’est officiel! Vous avez décidé que cette année, vous vous lanciez dans l’organisation ET l’animation de la fête de votre petit (vous êtes INCROYABLE! Bravo!)! Impliquer son enfant dès le départ et voir à l’organisation de l’événement avec lui peut être très riche en enseignements de toutes sortes.

En effet, la gestion du temps, de l’espace, du budget s’avère être très instructive! La créativité, l’habileté à travailler en équipe et la capacité à résoudre des problèmes avec des méthodes de travail efficaces (Enseignante au primaire en moi, sors d’ici tout de suite!;-) seront, entre autres sollicitées sans compter tous ces enseignements relatifs à l’art de recevoir, à la gratitude et j’en passe! Et que dire des souvenirs et de la fierté que ressentira le fêté s’il a contribué à tout ce processus!

AVERTISSEMENT:

Je vous présente ici quelques petites idées et « conseils » (Oh! Attention au mot « conseils » qui est à prendre avec des petites pincettes… En effet, je trouve toujours que je suis bien mal placée pour en donner et étrangement les gens qui veulent m’en prodiguer aussi…Il vaut peut-être mieux alors utiliser le mot « avis »). Donc, reprenons… Dans cet article, je vous lance des idées et vous donne mon avis en ce qui a trait à divers éléments à considérer dans l’organisation d’une fête d’enfants! Si d’emblée, vous êtes exaspérée juste à l’idée d’entendre les mots « fête », « enfants », « organisation » (et avis! ) dans la même phrase, ne lisez surtout pas cet article! Vous pourriez être à bout de nerfs avant la fin! (À force de me relire, c’est presque ce qui m’est arrivé et j’adore pourtant organiser des fêtes d’enfants… Alors imaginez…:-)

 

MISE EN GARDE:

Si vous décidez, par contre, de lire l’article parce que ça vous aimez organiser des fêtes d’enfants (on a bien le droit!) peut-être ne serez-vous pas en accord avec toutes mes suggestions et mon « avis »!… Et c’est tellement normal! Chaque mère (parent) est unique et ses enfants aussi! Suivez donc votre intuition et votre bonne volonté (deux copines qui ne vous décevront jamais, je vous le garantis!), car moi, c’est bien ce que j’ai fait chaque fois!

 

1. Un thème ou non?

C’est important de savoir…S’il y a une thématique, on pourra demander aux invités de se costumer ou d’apporter des objets et/ou des accessoires en lien avec le thème. Les cartes d’invitation et la décoration pourront également être liés au thème ainsi que les jeux évidemment. Un thème met de l’ambiance mais l’absence de thème n’est pas synonyme d’ennui non plus! C’est une question de goût!  La liste des thématiques est infinie: le cinéma, les princesses, les chevaliers, le tour du monde ou un pays en particulier, l’espace, les super héros, les métiers, la musique, les années disco, Hawaï, les sports, la plage, un pyjama party, un bal costumé, etc.

 

2. Combien de temps?

Mon expérience m’a appris à ne pas dépasser une durée de 4 heures et même moins pour les plus petits… Après ce laps de temps, la fatigue s’installe avec son lot de petits désagréments. Il vaut mieux que la fête se termine sur une excellente note! Cependant, si vous avez d’autres adultes pour vous aider et que vous avez la motivation et surtout l’énergie, une fête plus longue pourra être très réussie!

 

3. Combien d’invités?

Il y a cette fameuse règle qui circule qui dit d’associer l’âge de l’enfant avec le nombre d’invités (exemple: 6 ans=6 invités)…Plusieurs facteurs sont à considérer selon moi: l’âge et la personnalité de notre enfant (à ce sujet, notons tout de suite que ce ne sont pas tous les enfants qui aimeront inviter plusieurs amis et souligner en groupe leur anniversaire! Il faut respecter ça! Ce n’est pas notre fête mais bien la leur!), notre énergie, le nombre d’adultes pouvant superviser, l’espace dont on dispose pour la réception sont des exemples.

 

4. Une planification au quart de tour!

L’important, selon moi, c’est que tout soit planifié au quart de tour! On n’hésite surtout pas à faire un horaire où on inscrit, dans l’ordre, chaque moment de la fête avec sa durée! À ce propos, j’entends ma mère et certaines de mes amies: « Veux-tu bien laisser respirer les enfants! Prends ton verre de vin et viens jaser! Ils peuvent s’amuser un peu seuls quand même!! » Ce à quoi, je réponds: « Oui, peut-être mais pas aujourd’hui! Si l’ennui s’installe, les conflits, les mauvaises idées et les petites plaintes peuvent arriver très rapidement et ça ne nous tente pas! »Si jeux libres, il y a, je crois qu’il vaut mieux les planifier et les limiter dans le temps. On prévoit aussi des activités de secours si jamais un problème survenait (des jeux de société, des épisodes d’une émission populaire, matériel pour dessiner, pâte à modeler, etc.) Les temps morts sont à proscrire et la supervision constante est primordiale (Bon, c’est assez intense mon affaire, je l’avoue!)! Aussi, le vendredi soir et le samedi sont, personnellement, mes moments préférés pour fêter: La semaine est finie, c’est congé le lendemain! Il faut noter que pour les plus petits, les matinées seront plus faciles et pratiques.

 

5. Tu veux venir à ma fête?

Pour les invitations, on peut opter pour le téléphone ou le courriel (c’est plus écolo mais encore faut-il avoir en sa possession tous les numéros et les adresses électroniques!)  mais j’ai un penchant pour la carte d’invitation qui fait plus « officiel ».

 

6. Fabriquer les cartes soi-même ou les acheter?

Peu importe! Impliquons dès le début notre enfant dans la confection ou l’achat et souvenons-nous que l’important, c’est que les renseignements importants s’y retrouvent (si notre enfant sait écrire, laissons-lui ce beau projet d’écriture significatif!): Nom du ou de la fêtée, date et heures de la fête, adresse où aura lieu la fête, le thème (s’il y en a un), ce qu’il faut apporter de spécial, numéro de téléphone et moment auquel il faudra confirmer sa présence et auprès de qui…Les cartes d’invitation devraient être remises entre 7 à 10 jours avant l’événement, c’est ce qu’on dit…

 

7. Le choix des invités

C’est toujours une tâche délicate…Par expérience, je dirais qu’il faut veiller à ce que le jubilaire apprécie sincèrement la présence des invités et que ces derniers s’entendent très bien entre eux…Si des invités ne se connaissent pas (des amis de l’école et des petits cousins par exemple), il faut s’assurer de faire les présentations dès le début afin que chacun se sente le bienvenu et à l’aise! On saisit l’occasion pour enseigner à notre enfant à voir au bien-être de chacun de ses invités (voilà un autre enseignement important sur l’art de recevoir!)!

 

8. RSVP

Souvent, ce sont les parents des invités qui téléphonent pour confirmer…On prévoit alors leur demander si leur enfant souffre d’allergies et on a en tête quelques idées de surprises peu onéreuses si jamais on nous demande des suggestions de cadeaux pour notre enfant.

 

9. La décoration

Des ballons, des serpentins, des guirlandes, des banderoles à l’intérieur et à l’extérieur de la maison et selon la thématique s’il y en a une…Saviez-vous qu’on pouvait presque tout faire soi-même assez facilement avec des crayons de couleurs, de la colle brillante, des autocollants, des cartons de couleurs et des ciseaux? Inutile de dépenser des fortunes. Impliquons les enfants dans la confection, la décoration et la recherche d’idées créatives sur Internet! Un collage « ligne du temps » avec des photos de notre enfant à différents âges est aussi une belle idée originale et amusante à regarder!

 

10. Le grand ménage

On prendra soin de préparer la maison avant l’arrivée des invités évidemment. On en profite pour faire du ménage, on range les objets fragiles et précieux. On recouvre les fauteuils si on a la phobie des taches. On aère les pièces avant et pendant la fête! On peut s’amuser à indiquer avec des flèches ou des traces de pas où se trouve la salle de bain par exemple! Notons que les consignes devront être claires en ce qui concerne les pièces de la maison réservées pour la fête et les invités! Par exemple, « Personne au deuxième étage ou dans le bureau de maman! ».

 

11. Ah! La prévoyance!

On prépare minutieusement la salle de bain qui sera utilisée (savon, désinfectant, serviettes pour essuyer les mains, mouchoirs et papier hygiénique en quantité, trousse de premiers soins, lingettes humides, etc.), On place aussi une vadrouille, des linges, des rouleaux de papier essuie-tout, des paquets de serviettes de table, des bavettes et/ou des tabliers, des sacs de poubelles grands et petits, le bac de recyclage pas très loin, des produits nettoyants doux et écolos à portée de main et on fait de l’espace pour que les enfants aient de la place pour bouger!  Tout le monde pourra contribuer à cette corvée encore une fois!

 

12. Qu’est-ce qu’on mange?

Variété, santé, plaisirs, simplicité…allergies! Il me semble qu’avec ces mots en tête quand on choisira le menu, on pourra plaire à tous et éviter le gaspillage! Des crudités, des fromages en cubes, des morceaux de fruits avec un très grand bol de croustilles, pourraient être parfaits pour la collation! De la pizza, des spaghetti, des hamburgers sur le barbecue, des tacos si on fait une fiesta mexicaine, des paninis, des sous-marins, des petits sandwichs accompagnés de salades de pâtes froides et de crudités pourront trouver facilement preneurs. Le brunch peut aussi être très intéressant: muffins, chocolatines, mini croissants, crêpes, smooties…On peut aussi opter pour un buffet ou des petites bouchées tout au long de la fête! Besoin d'idées? Cliquez ici, ici et ici

 

13. Le dessert

Pour le dessert, il y aura du gâteau (évidemment) peut-être accompagné d’un coulis ou d’une salade de fruits ou bien de crème ou de yogourt glacé ou de sorbet! Pour boire, le jus de fruits en petite boites évite bien des dégâts à mon avis…L’eau froide est toujours de mise également et puis le lait, si vous y tenez! On pourra identifier les verres au nom de chacun des invités pour éviter les quiproquos!

 

14. La présentation des plats

Voilà un détail qui n’est pas à négliger non plus! Comme c’est la fête, on pourra faire l’effort d’élaborer des présentations originales et enfantines. Plusieurs sites Internet et Pinterest, entre autres, pourront vous inspirer assurément.

 

15. On commande!

Si on n’a pas le courage de tout ça, on commande! Les restaurants et les traiteurs sont toujours une solution! De la pizza, du poulet avec des frites (Vive St-Hubert et les petites voitures de carton jaune!), des mets chinois, des sous-marins (le sous-marin géant de chez Subway!) sont quelques idées…

 

OUF! C’est un bon début! Je vous retrouve dans mon prochain article où je vous présente des idées reliées à l’animation de la fête! En attendant, voici des liens bien chouettes qui pourraient vous aider : ici et ici! À bientôt!

Psst. Vous n'avez pas lu la première partie de ma série d'articles sur les fêtes d'enfants? La voici

Ou vous en voulez plus? Voici la troisième partie de cette trilogie.

Connectez-vous

Jeu suggéré!

chasses au trésor

Faire un don

Votre don permettra à Le Camp sur le web d'offrir du contenu de qualité à tous les animateurs de la communauté francophone. Merci!

Montant:


Scroll to top