NOTE: Ce texte s’est voulu thérapeutique pour l’auteure. 

Nos enfants passent trop de temps devant les écrans. C’est un fait. Inutile de le nier. C’est un fléau dont les méfaits sont innombrables! Les psychiatres, les neuropsychologues, les psychologues, les médecins, les enseignants vous le diront en choeur: Attention aux écrans mesdames et messieurs! Ce peut être dangereux!

 

Chantal Lamarre a d’ailleurs fait une merveilleuse montée de lait à l’émission Format familial sur les ondes de Télé-Québec à ce propos (Est-ce que je vous ai déjà mentionné comment j’adorais cette émission?).

 

Déclaration de guerre

Quand les enfants sont devant les écrans, ils ne bougent pas vraiment, ne prennent pas de grandes bouffées d’air pur, ne profitent pas de la présence réelle des gens qui les entourent et j’en passe. Un enfant devant l’écran, c’est un enfant qui se coupe de la réalité! Bon. Je vous entends d’ici dire que j’exagère…Ça se peut. Mais voyez-vous, c’est que j’ai un de mes enfants dont la passion pour les jeux vidéo n’est pas harmonieuse mais bien envahissante, vous comprenez? Je suis une mère sur le pied de guerre. Je n’ai pas le choix. Mon fils s’est accroché aux écrans comme un poisson mord à un hameçon…Depuis qu’il a 6 ans que je me bats littéralement pour l’empêcher de passer toute sa vie devant l’écran. C’est depuis qu’il a 6 ans que j’ai officiellement déclaré la guerre aux écrans!

 

Mario et Messmer

Le problème avec les écrans c’est que pendant que les enfants sont devant, nous, on a la paix! La sainte paix! Ce n’est pas un problème me direz-vous…On peut faire tout ce qu’on doit faire, sans être dérangé une seule fois, en sachant ce que notre petit fait, là, tout près de nous! C’est pas pratique ça? Mais c’est pernicieux mesdames et messieurs…On ne se méfie pas…On banalise…On en fait pas de cas… Et puis, on se rend compte un bon matin que notre petit ne nous parle plus, ne nous regarde plus, il s’est débranché de la réalité pour se connecter sur Minecraft: il pitonne, il manie la manette, il fixe le jeu, il est sous hypnose et Messmer n’est pas dans le salon! C’est un certain Mario Bros qui est là…

 

Mère parfaitement imparfaite 

Oui, je proteste. Oui, je hurle des « Halte là! » Oui, je sermonne, j’explique la nécessité de trouver un équilibre (Misère…Le combat d’une vie, je sais!) Oui, je règlemente, oui je rationne, j’interdis, je confisque, je légifère, je chronomètre, je trouve des alternatives, je programme, je planifie, je cherche des activités et d’autres jeux. Et OUI, je donne l’exemple. Et OUI, je fais des activités avec mon fils. Je suis parfaite, je vous le dis!!!;-) Bon…Presque parfaite!  Rien n’y fait, mon fils et moi, on se chicane, on s’affronte, on s’obstine, on négocie toujours à propos de la même chose: les minutes qu’il reste pour jouer, le moment où il faudra arrêter pour faire autres choses. Je cache les appareils, camoufle les manettes, surveille les résultats scolaires aux centièmes près sous peine qu’il soit privé complètement des appareils maudits. Tout écart de comportement devant l’écran est passible d’un retrait immédiat et je ne plaisante pas! La guerre, c’est la guerre!« Contrôlante », vous dites? Je sais. J’assume. Je dois sauver la vie de mon fils!

 

Bette Davis et moi

J’ai été la pire mère du monde entier pendant très longtemps lorsque j’ai interdit catégoriquement tous les écrans la semaine. Je pouvais l’entendre ruer dans les brancards de sa chambre comme un cheval sauvage dans un box d’écurie. Mais comme dirait Bette Davis« Si vos enfants ne vous ont jamais détesté, c’est que vous n’avez jamais été parent! » (Cette citation me fait toujours le plus grand bien!).

 

Y a-t-il un coach familial dans la salle?

On se calme me direz-vous! Il faut nuancer…Il faut seulement trouver l’équilibre (oui, je sais…l’équilibre…). Il faut mettre des règles suivant les 5C (claires, concises, constantes, cohérentes, conséquentes…) Je sais, je sais…Je crois bien humblement avoir un problème avec la constance…Je me confesse. Il faut responsabiliser votre fils diront les bien pensants.…Confisquez tout diront les extrémistes! Y a-t-il un coach familial dans la salle?

 

Apprivoiser l'ennemi

J’ai pourtant essayé d’apprivoiser l’ennemi, question de démontrer ma bonne foi…Question aussi de comprendre cet élan passionné envers Ubisoft, de maintenir le lien avec mon garçon et disons-le de vivre dans la bonne époque! Peine perdue, je ne comprends pas cet engouement démesuré! J’aurais aimé vivre à l’époque où le bilboquet, les billes, les promenades en forêt et les veillées auprès du feu étaient les seules alternatives! J’aimerais revenir à l’époque où les enfants jouaient des heures et des heures dehors à s’inventer des jeux incroyables avec des roches et une vieille branche. Je déteste intensément les écrans. Mon fils les aime passionnément. Profond désaccord, vous dites?

 

J'ai rien à faire! Fais d'autres choses!

Va jouer dehors que je crie depuis près d’une décennie! Lis! Écoute de la musique! Fais D’AUTRES CHOSES!!! Et là, LA réponse du siècle arrive toujours au galop: « J’ai rien à faire! » Apprivoise le vide comme dirait Martin Larocque comédien et conférencier! Pense, dessine, cuisine, fais des expériences scientifiques, de l’art dramatique, écris, sculpte, bricole, va te balader à pied, en vélo, en trottinette, en patin à roulettes! Va faire un tour au parc. Va te promener, va à la bibliothèque, va te baigner, va faire du ski, va patiner à l’aréna, joue au ballon, au hockey, au basket, à un jeu de société! Ou bien, ne fais rien! Dors, rêve, imagine…Étudie, fais le ménage de ta chambre!!! Et là, la deuxième réponse du siècle arrive à pleine vitesse dans le virage: « Ça ne me tente pas! »Fais ce que tu veux mais LÂCHE LES ÉCRANS! C’EST ASSEZ!C’EST MAUVAIS! que je finis toujours par hurler complètement exaspérée! Je gagne toujours, il fait finalement autre chose, il a suivi le règlement de la maison mais à quel prix! Je suis un soldat épuisé avec le titre de la mère « la plus poche » comme médaille de la combattante!

 

Ces animateurs de camps, mes alliés

À ce sujet, je remercie de tout mon coeur tous les animateurs de camps de vacances qui ont un jour croisé la route de mon fils et l’ont empêché, sans le savoir, de s’user les rétines et de se détruire le système nerveux et le mien par le fait même…Parce que oui, mon fils est allé dans les camps et les fréquente toujours! Les camps, c’est mon truc secret (bon, pas si secret tout de même!)pour diminuer drastiquement les heures passées devant l’écran durant l’été…Le camp de vacances, c’est un des plus beaux tours dans mon sac de maman « anti-écran »! Merci donc à vous animateurs fabuleux qui réussissez à créer tout un monde intergalactique avec un ballon et quelques cerceaux! Vous, animateurs doucement fous, qui sortez les enfants des maisons et des écoles pour les emmener s’éclater dans la forêt, dans le parc et à la piscine municipale vivre les plus trépidantes aventures! Je ne vous remercierai jamais assez vous, chers jeunes adultes inspirants, créateurs de souvenirs d’enfance, artisans de l’imaginaire et fabricants de sourires et de fous rires! Vous aussi, vous luttez avec moi contre les écrans! Je vous adore chers animateurs de camps et je vous remercie infiniment! Vous êtes de précieux alliés!

Mon petit a 14 ans maintenant! Je suis toujours là, à me battre. Il est plus mature, plus responsable! Je me permets encore et toujours toutefois de descendre dans le sous-sol  pour dire que c’est assez (essayez de m’en empêcher pour voir!) mais la plupart du temps, il arrête de lui-même. Je crois que j’ai gagné une bataille contre les écrans mais je commence à admettre que je ne pourrai jamais véritablement gagner la guerre…

Depuis deux étés maintenant, mon fils va au camp et suit le programme d’aide-animateur…Il rêve de devenir animateur dans un camp…d’informatique...!

My God!

 

 

 

 

Connectez-vous

Jeu suggéré!

chasses au trésor

Faire un don

Votre don permettra à Le Camp sur le web d'offrir du contenu de qualité à tous les animateurs de la communauté francophone. Merci!

Montant:


Scroll to top