Recherche un jeu !

 

Une des activités les plus populaires auprès des enfants est sans aucun doute les grands jeux. Par contre, très peu de ressources sont offertes aux animateurs afin d’offrir une programmation variée et créative de ce moment fort d’un séjour. C’est pourquoi j’ai choisi de rédiger ce papier afin de vous aider à organiser les meilleurs grands jeux au monde !!!  

Qu’est-ce qu’un grand jeu ?

Un grand jeu c’est une activité de longue durée où il y a un grand nombre de participants qui sont souvent divisés en plusieurs équipes.

La durée d’un grand jeu est très variable, il peut durer entre 1 heure et 1 journée complète. *attention à ne pas trop étirer le jeu, il est préférable de laisser les participants un peu sur leur appétit afin de terminer sur une note positive. Ainsi, les participants attendront avec impatience la prochaine activité semblable.*

Les grands jeux apportent beaucoup aux enfants sur le plan social et intellectuel, ils répondent à leurs besoins d’aventure et d’imagination. Ce type d’activité amène le participant à tenir compte de l’avis des autres, à vivre en communauté, à se montrer solidaire aux autres, à se ranger aux directives du leader, à accepter la discipline du groupe et à collaborer à un but collectif. Le grand jeu permet donc aux enfants de se sentir valorisé grâce à son équipe et à l’atteinte d’un objectif commun. 

Les types de grands jeux

Il y a plusieurs types de grands jeux, il est donc préférable de faire des grands jeux différents lorsque nous avons la même clientèle, si non, celle-ci sentira qu’elle fait toujours la même chose et aura donc moins de plaisir et moins de défi à relever les objectif de l’activité.

 

La mission :

Les participants reçoivent des informations de base et doivent s’organiser pour réaliser l’objectif de la mission qui peut être de retrouver un objet perdu, réactiver une machine, neutraliser un ennemi ou de sauver une situation, etc.

Rôle de l’animateur : conciliateur, conseiller et assurer la sécurité

 

La poursuite :

Les participants sont divisés en deux équipes, les pourchassés qui laissent des traces et des signes de pistes (peut être des animateurs ou pas) et les pourchassants qui tente d’attraper l’autre groupe. 

Souvent les pourchassés vont avoir un handicap (exemple : porter un colis).

À l’intérieur de la poursuite principale, il peut être intéressant de mettre d’autres intrigues et rebondissement pour que le jeu ne se limite pas à être une course sans fin.

Rôle de l’animateur : contrôler et limiter les fausses pistes (trop longtemps = dangereux et plate). Il doit savoir exactement où l’autre équipe est et va afin de bien diriger les pourchassants.  

 

Le rallye :

Les participants doivent atteindre un objectif en passant par des défis.

 

La chasse au trésor :

Les participants doivent suivre des indices afin de trouver un trésor caché

 

L’attaque et la défense d’un camp : 

Lors de ce genre d’activité, il est très important que les camps soient délimités de façon très claire et comprise par tous les jeunes.

Ce type de grand jeu peut prendre plusieurs formes tels que;

  • Le camp A attaque le camp B qui se défend
  • Les deux camps s’attaquent et se défendent mutuellement
  • Les deux camps recherchent le même trésor en tentant de s’éliminer mutuellement
  • A doit s’emparer du trésor de B et vice-versa
  • Et plus encore …

Dans ce genre de jeu, il y a souvent la possibilité d’éliminer un joueur de l’équipe adverse, pour ce faire il y a plusieurs façons tels que;

  • Prise à la vue = en nommant le joueur visible par son nom
  • Prise au numéro = en nommant le chiffre que porte le joueur sur son front
  • Prise au foulard = en gagnant un combat de coq
  • Prise à la pince à linge = en réussissant à fixer une pince à linge sur les vêtements de son adversaire ou en volant la pince qui est sur le vêtement
  • Prise à la valeur = en ayant la plus forte valeur par rapport à son adversaire (le plus haut nombre ou la carte la plus forte)
  • Prise au projectile = en lançant sur l’adversaire un projectile (exemple; balloune d’eau)

*il faut trouver un moyen pour que les joueurs éliminé puissent retourner au jeu pendant la partie (ex : relever un défi).*

 

Le jeu d’orientation :

Les participants doivent se rendre à un point déterminé grâce à des outils d’orientation (boussole, carte, etc.).

 

La tombola :

Les participants seront libre (ou en groupe) dans un espace où ils retrouveront plusieurs activités variés, simples et rapides.

Rôle de l’animateur :  il doit être aux jeux afin de les expliquer.

 

** Souvent un grand jeu n’est pas seulement un de ces types mais

un mélange de plusieurs types! **

 

Organiser un grand jeu

A. Faire l’observation de sa clientèle

  1. Âge
  2. Nombre de joueur
  3. Expérience et capacités
  4. Lieu disponible
  5. Moment du séjour (un jeu qui nécessite un bon esprit d’équipe ne devrait se faire au début d’un séjour)
  6. Moment de la journée

B. Organiser le grand jeu

  1. Choisir le type de grand jeu;
  2. Élaborer les règles;
  3. Choisir une thématique;
  4. Préparer les jeunes en fonction des techniques exploitées dans le grand jeu;
  5. Publiciser le grand jeu à venir à l’aide d’affiche, d’histoires et de légendes;
  6. Choisir un terrain et faire la reconnaissance de celui-ci;
  7. Préparer le matériel nécessaire.

C. Réaliser l’activité

  1. Délimiter le terrain;
  2. Diviser les enfants en équipes;
  3. Expliquer les règlements, les mesures de sécurités, les limites du terrain et le signal de fin de jeu;
  4. Faire le jeu (placer les animateurs, assurer la sécurité, etc.);
  5. Faire un retour et/ou un bilan.

 

Voilà, vous êtes maintenant prêt à impressionner vos collègues en planifiant les grands jeux les plus créatifs et amusant! Pour des idées de grands jeux déjà organisés, allez dans la banque de jeux.

 

Sources : Formation Remue-méninges, Formation DAFA

 

Suivez-nous !

Powered by CoalaWeb

Connectez-vous

Recevez l'infolettre

Jeu suggéré !

chasses au trésor

Scroll to top