Recherche un jeu !

 

Pendant les camps, il arrive un moment dans le journée où il est l'heure pour les enfants d'aller dormir et pour les animateurs de relâcher la pression … le soir ! Mais avant la réunion et le cinquième repas (période libre des animateurs), il y a une étape très importante et pas toujours évidente : le coucher des enfants ! Quand on est jeune animateur et/ou sans expérience avec les enfants, cela peut paraître difficile de coucher une chambrée de p'tits loups encore surexcités par la veillée. Voici donc quelques conseils qui, je l'espère, vous aideront.

Prévoir un retour au calme

Tout d'abord, il faut prévoir un « retour au calme » à la fin de votre veillée. Cela peut être un chant calme, une danse, une histoire, ou même un sketch. De même, au lieu des applaudissements sonores, apprenez aux enfants les applaudissements « muets » : levez les mains et agitez les sans les frappez.

Prévoyez également un retour à la chambre dans le calme et, si possible avec une lumière tamisée pour faire comprendre aux enfants que c'est l'heure du coucher. Bannissez donc néons, grands éclats de rires et hurlements qui n'ont plus leur place à ce moment de la journée !

 

Une histoire?

Vous avez maintenant rejoint la chambre dans le calme et demandé aux enfants de mettre leur pyjama, de se laver les dents, d'aller aux toilettes, de se mettre au lit … mais votre tâche est loin d'être terminée !

Chez les petits ( même jusqu'à 10 ans voire 12 ans ) vous pouvez lire ou inventer une histoire pour les aider à s'endormir ou même plusieurs (surtout le premier soir où les enfants sont souvent très agités). Si vous vous en sentez capables vous pouvez également chanter quelques chansons (par forcément des berceuses d'ailleurs). N'oubliez pas le bisous/câlin du soir !

Chez les grands, laissez leur un temps pour chuchoter entre eux ou pour lire du moment qu'ils ne réveillent pas les plus petits avant de décréter l'extinction des feux.

 

Ne restez pas trop loin!

Cela fait, restez à proximité de la chambre pour vérifier que les enfants s'endorment. Il est fort possible que vous soyez obligé d'intervenir auprès des enfants qui ne sont « pas fatigués » et qui, 10 min plus tard, dormiront à poings fermés.

Le premier soir, soyez indulgent avec les petits : c'est peut être la première fois qu'ils sont séparés de leurs parents ! Rassurez les, restez un petit moment avec les plus inquiets, dites leur que tout va bien se passer … bref, montrer leur que vous êtes là aussi quand ça ne va pas !

 

Bref

Pour résumer, l'essentiel dans le coucher, c'est de prendre son temps. En vous précipitant, vous prenez le risque de devoir recommencer plus tard, de devoir intervenir toutes les deux minutes pour avoir le silence ou de vous retrouver avec un étage complet réveillé par 2 enfants ayant envie de jouer à 3h du matin (True story).

 

Suivez-nous !

Powered by CoalaWeb

Connectez-vous

Recevez l'infolettre

Jeu suggéré !

chasses au trésor

Scroll to top