Recherche un jeu !

 

 « Les enfants sont tous pareils dans leur différences ».

C'est bien vrai. Les enfants ont tous des ressemblances, mais ils sont tous aussi, très différents. À l'âge de 5-6 ans, l'enfant développe sa confiance en lui et est plus conscient de ses capacités. C'est précisément ce qui fait la beauté de ce groupe d'âge!

Alors, lorsque toi, (futur) animateur, tu feras la planification pour ton groupe de 5-6 ans, ces prochaines lignes pourraient t'aider à développer de meilleures habiletés pour entrer en relation avec eux. Voici donc une synthèse des caractéristiques des enfants âgés de 5 à 6 ans.

 

Les comportements du corps

  • Commence à coordonner ses mouvements mais est malhabile. (Motricité limitée, en apprentissage);
  • Se fatigue rapidement et a peu d’endurance physique. Les enfants de 5 à 6 ans, après le repas du midi, ont souvent besoin d’une activité calme ou d’un repos.
  • On faim rapidement. L’animateur doit donc prévoir plusieurs pauses collations tout au long de la journée;
  • Commence à perdre ses dents de bébé. L’animateur doit donc savoir comment gérer ce genre de situation. (Dans la trousse de premiers soins ou le sac à dos de l’animateur, il peut être très utile de garder un pot de médicament vide. Lorsque l’enfant perd sa dent, vous mettez la dent dans le pot, qui pourra apporter chez lui pour la fée des dents. Ensuite, vous donner un papier brun ou un mouchoir humide que l’enfant va mettre où il y avait la dent et va mordre jusqu’à ce que le saignement soit terminé);
  • Indique son âge avec ses doigts;
  • Est porté à imiter les autres;
  • Certains savent attacher leurs souliers, d’autre non.

 

Leurs façons de penser

  • Importance de l’autorité. Le parent est la première figure d’autorité de l’enfant. Il a peur des conséquences, donc se conforme aux règles plus facilement;
  • Compréhension limitée. L’enfant va comprendre des règles et des consignes simples;
  • Peur de l’inconnu. L’enfant a besoin de sa routine et d’avoir une relation de confiance avec son animateur;
  • Aucune notion de temps. L’animateur doit coordonner pour lui les moments de repos, de repas, d’hygiènes et de toilettes;
  • Crédule. L’enfant croit tous ce que son animateur va lui dire, même si c’est super loufoque. Il y a une place énorme pour l’imaginaire. L’animateur doit donc utiliser les thématiques, les histoires et tous autres moyens afin de faire vivre un moment magique à l’enfant;
  • L’enfant ne connaît pas ses limites, l’animateur doit donc être très vigilant et imposer des limites réalistes aux enfants afin d’assurer leur sécurité.
  • Égocentrique. L’enfant ne pense pas beaucoup aux autres, il est beaucoup centré sur lui-même et ce qu’il vit;
  • Le moment présent. L’enfant ne pense pas à ce qu’il va faire plus tard, ou l’activité qu’il vient de faire. L’enfant vit dans le moment présent;
  • Joue à sa façon et invente ses règlements. L’animateur doit donc imposer des règles claires et précises.

 

Leurs émotions

  • Importance du parent. Plusieurs enfants ont de la difficulté, lors des premiers jours, à laisser partir maman ou papa. Certains vont, pendant la journée se mettre à pleurer, parce qu’il s’ennuie de son parent. Souvent ceci va arriver lorsqu’il y a un temps mort ou lorsque l’enfant ne va pas être occupée (à la fin du dîner, à la fin d’un jeu, lors d’explication). La solution afin de ne pas vivre ce genre de problématique est de garder l’enfant stimuler et occupée tout le temps. Lui donner des responsabilités et lui changer les idées vont lui faire oublier qu’il s’ennuie de son parent.
  • Truc : lors des débuts de séjours, l’animateur peut apporter un petit toutou afin de sécuriser l’enfant.
  • L’enfant vit intensément ses émotions. Lorsqu’il est en colères, triste ou heureux, il va être très démonstratif.
  • L’enfant va mentir pour éviter une conséquence.
  • La différence entre le bien et le mal est difficile à faire pour les enfants de cet âge. Souvent elle reflète les valeurs des parents et est directement liée à ses besoins et désirs.
  • Il dit tout ce qui pense haut et fort.

 

Les relations avec les autres

  • L’adulte a plus d’importance que les autres enfants;
  • Aime être utile pour l’animateur;
  • Les autres sont des modèles à imiter;
  • Ne prête pas souvent aux autres;
  • Il est souvent jaloux des autres. L’animateur doit donc s’assurer de ne pas favoriser un enfant plus qu’un autre;
  • Peut être effrayé par les grands groupes. L’animateur peu donc les placés à l’avant du grand groupe, lors des rassemblements par exemple, afin de réduire l’effet du grand groupe;
  • Les garçons et les filles jouent ensemble et se courent après;
  • Il commence à identifier les jeux de gars et les jeux de filles.

 

Les activités et jeux

  • Se tanne vite. L’animateur doit donc préparer des activités et des jeux de courte durée;
  • Il y a peu de différence entre garçons et filles;
  • Veut gagner, sinon il abandonne ou se fâche contre les autres. Il est donc important de ne pas mettre un esprit de compétition dans le groupe. Si non, les chicanes vont commencer.

 

Bref, l’animateur doit …

  • Instaurer une routine;
  • Donner des règles simples et précises;
  • Donner de l’affection aux jeunes et être patient;
  • Occuper en tout temps les enfants (aucun temps morts ou libre);
  • Donner l’exemple.

Suivez-nous !

Powered by CoalaWeb

Connectez-vous

Recevez l'infolettre

Jeu suggéré !

chasses au trésor

Scroll to top